Manufacturing Execution System

Apparue dans les années 1990, la notion de MES est très vaste.

Elle s’appuie sur 11 domaines applicatifs :

  • gestion des ressources
  • ordonnancement
  • cheminement des produits et des lots
  • gestion des documents
  • collecte et acquisition des données
  • gestion du personnel
  • gestion de la qualité
  • gestion des procédés
  • gestion de la maintenance
  • traçabilité produit
  • généalogie et analyse des performances.

Le territoire d’action est par conséquent très large et permet de répondre à des questions très variées :

  • De quel fournisseur provient la matière utilisée pour ce produit, refusé par le contrôle qualité ?
  • L’équipe du matin est elle plus performante que celle de l’après-midi ?
  • Combien de points perdons-nous sur la ligne X à cause des réglages ?
  • Cela nous coûte t'il plus cher d’utiliser telle ligne plutôt que telle autre ?

En somme, sa vocation est de réunir en une seule base de données et d’intégrer dans un seul et même système toutes les applications de l’entreprise. Donc c'est proposer aux entreprises de s’intégrer et de s’interfacer avec tous leurs systèmes d’information. Le MES favorise le rapprochement entre la performance, les équipements, les fabrications, les matières premières et les ressources humaines.